Faire un stage d’Assistant réalisateur

Que vous vouliez devenir réalisateur, vous orienter vers la direction de production ou exercer d’autres fonctions dans le milieu du cinéma, il y a de grandes chances que vous deviez passer par la case stage, même en ayant un réseau. Le réseau vous aidera peut-être à décrocher un stage plus intéressant, mais il ne vous permettra pas de réaliser votre premier long métrage à 18 ans. Nous avons déjà consacré un article au livre l’assistant réalisateur, très réussi sur le sujet et idéal pour en savoir plus sur le métier. En attendant, vous pouvez déjà en apprendre un peu plus avec cet article.

Les missions du stagiaire Assistant réalisateur sur le tournage

Avant toute chose, il faut bien avoir conscience que le stagiaire a un vrai rôle à jouer. SI jamais vous avez la chance de décrocher votre premier stage sur le tournage, sachez de suite que vous ne serez pas là pour regarder les autres faire. Vous devez apprendre, mais cela passera surtout par l’action.

stagiaire pour un film

Plus vite vous serez autonome et plus vite vous vous verrez confier des missions variées. L’assistant réalisateur est très pris et surtout les sources de stress sont nombreuses. S’il saura faire preuve de retenue face au réalisateur ou au producteur, ce sera peut-être moins le cas avec le stagiaire qui le ralentit. Surtout, vous aurez plus de chances que l’on fasse appel à vous par la suite pour un autre stage ou même un premier contrat si vous avez fait preuve d’initiative avec succès.

Sur la plupart des tournages, l’une des missions principales du Stagiaire Assistant Réalisateur sera de s’occuper des comédiens. Il devra s’assurer qu’ils sont à l’heure sur le plateau (parfois en assurant lui-même le transport), et une fois sur place, il s’occupera de répondre à leurs diverses demandes tout en veillant à qu’ils soient prêts pour le tournage de leurs séquences le moment venu.

Stage d’Assistant réalisateur, l’avis d’Alice

Tu veux devenir Assistant réalisateur, pourquoi le choix de ce métier ?

Je veux devenir assistante parce que c’est une métier qui allie côté artistique (conseils au réalisateur notamment sur les acteurs à prendre) et organisation (c’est lui qui fait le planning, organise la journée de travail sur place…)

Tu as participé à un stage sur un tournage, peux-tu nous en dire plus sur tes missions au quotidien ?
Mes missions en tant que stagiaire : Amener les comédiens sur scène, distribuer tous les planning (celui de la veille pour le lendemain), envoi de mails au comédiens, blocage de rues, direction de figurants (quand est-ce qu’il doivent entre en scène, et beaucoup de « police » : faire le respect du silence). Il y a aussi beaucoup de moments où tu dois apaiser les tensions entre les différentes équipes et tes supérieurs (les assistants réa sont assez sollicités pour ça)

Envisages-tu de faire des stages dans d’autres métiers ? Pourquoi ?
J’aimerais faire des stages de chef opérateur, mais…ce n’est pas possible, parce que c’est un métier qui n’a pas de stagiaire, on y accède après avoir été le premier d’une quitté (1er à la caméra, à l’Electro…). Après le réalisateur, le chef opérateur est le chef des chefs, c’est lui qui chaperonne toute la technique : lumière, filtre, etc… (il est aussi très bien payé et paye une tournée générale à la fin). Mais c’est un métier beaucoup plus difficile à accéder

Comment trouver un stage d’assistant réalisateur ?

Si vous étudiez dans une école de cinéma (ce que l’on vous recommande fortement), exploitez son réseau. Explorez l’annuaire des anciens, des réseaux professionnels comme Linkedin. Vous pouvez également contacter les sociétés de production à l’approche de tournages.

About author View all posts

Emma Duncan

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *