Ecrire un scénario de film de court métrage

ecrire un scenario

Le synopsis d’un court métrage

Le synopsis est un résumé de l’intrigue et des évènements principaux du film, d’une page maximum. Il présente l’exposition, l’élément déclencheur ainsi que la résolution. Il ne contient aucun dialogue mais peut contenir des descriptions des personnages et fournir plus d’informations sur le thème du film que la présentation de l’idée.

En gros, votre synopsis permettra au lecteur de connaître votre personnage principal, son objectif, les obstacles qu’il rencontrera et la conclusion de sa « quête ».

Exemple de synopsis :

Thomas est un adolescent passionné mais renfermé. Sarah, de son coté, est une fille extrêmement timide. Comme beaucoup de jeunes de leur âge, leur quotidien n’est pas toujours joyeux et se transforme souvent en cauchemar lorsqu’ils franchissent les portes du lycée. Thomas se fait régulièrement tabasser par Pierre et sa bande, d’autres élèves de sa classe. Sarah, elle, ne parle à personne.

Le jour ou plusieurs élèves se moquent d’elle, Thomas a le choix entre la défendre, cette victime, comme lui, ou s’intégrer un peu plus aux autres. C’est ce dernier choix qu’il fait. Sarah, très marquée par les moqueries de ses camarades fuit le lycée en plein milieu de la journée. En classe, lorsque Pierre critique Sarah, Pierre est gagné de remords et rempli de colère. Désirant se jeter sur Pierre, il se résigne, demande au professeur de sortir et s’en va dans le couloir. Chacun dans leur espace, Sarah et Thomas se mettent à pleurer.

synopsis film

La note d’intention de l’auteur

Comme le synopsis, la note d’intention fait rarement plus d’une page, surtout pour un court métrage. C’est un peu comme la lettre de motivation du scénariste.

Grace à votre note d’intention, le lecteur est censé comprendre pourquoi vous avez envie de faire ce film. Vous pouvez, si vous le souhaitez, la découper en deux parties distinctes, une note d’intention « dramatique », avec les raisons qui vous poussent à raconter votre histoire, les messages que vous souhaitez passer, et une note d’intention « visuelle » qui vous permet d’expliquer la mise en scène que vous avez en tête, l’identité visuelle de votre film.

Beaucoup de producteurs liront la note d’intention avant d’éventuellement lire le scénario dans son intégralité. Il est donc très important de l’écrire avec soin, de la relire, la corriger… Il est également recommandé de l’écrire avant la continuité dialoguée. Si vous n’y arrivez pas, il y a un souci. Reprenez à zéro et interrogez vous sur votre idée. Vous pourrez toujours remanier votre note d’intention une fois que vous avez écrit la continuité dialoguée si des ajustements et précisions vous paraissent nécessaires.

Vous pouvez indiquer d’autres œuvres qui vous paraissent proches du film que vous souhaitez réaliser pour donner une idée précise de ce que vous avez en tête mais ce n’est pas indispensable. Normalement, vos explications doivent suffire à comprendre votre démarche.

Exemple de note d’intention

Ce scénario explore les difficultés, les souffrances, que peuvent rencontrer un garçon et en pleine adolescence. Le ton est sérieux, parfois dur. Mon intention n’est pas d’apporter des réponses, des solutions à ces adolescents, mais simplement retranscrire en images les sentiments ressentis durant cette période parfois très difficile de la vie. Thomas représente l’adolescent renfermé typique, tandis que le personnage de Sarah reste jusqu’au bout beaucoup plus mystérieux. Plus qu’une étape importante dans la vie de ces personnages, cette histoire ne raconte qu’un instant, parmi tant d’autres, de ce quotidien lourd pour les épaules de ces deux adolescents qui ne savent pas encore qui ils sont.

D’un point de vue formel, le film sera tourné en numérique, en couleur, avant d’être retravaillé en post-production pour obtenir un noir et blanc très contrasté. Le choix du noir et blanc se justifie par son coté à la fois réaliste, idéal pour symboliser le quotidien, la routine, et d’un autre coté par son aspect plus poétique, renforçant les sentiments, les sensations des personnes. L’opposition de plans tour à tour trop sombres ou trop lumineux symbolise la difficulté pour ces deux jeunes à se situer, à trouver une place dans cet univers qui devrait être le leur. La mise en scène privilégiera des plans en caméra portée, proches des personnages. L’accent sera mis sur les émotions, notamment l’étouffement ressenti par ces deux jeunes, à travers de très nombreux gros plans sur leurs visages. La vie du lycée, sera, elle, en revanche, retranscrite à travers des plans fixes, les mouvements étant ceux des lycéens, à l’intérieur du cadre.

Page suivante : Ecrire un court métrage

Pages : 1 2 3

About author View all posts Author website

Christopher Guyon

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *