Les école de cinéma gratuites

Découvrez notre sélection des meilleures écoles de cinéma gratuites en France afin de devenir réalisateur sans se ruiner !

Tout le monde le sait, pour devenir réalisateur ou travailler dans l’audiovisuel, le mieux est de passer par une école. Cela garanti formation et apprentissage, ainsi qu’une réputation et un réseau pour certaines d’entre elles. Mais tout le monde le sait également, beaucoup de ces écoles sont chères, et tout le monde ne peut pas y rentrer vu les prix affichés.

Inutile pour autant d’abandonner son rêve et de renoncer à intégrer une école prestigieuse ! L’argent est souvent un problème, mais ici il ne le sera pas. Il existe en effet de très bonnes – certaines des meilleures même – écoles de cinéma gratuites ou à un coup très moindre, équivalant à une inscription universitaire.

Pour autant, l’inscription dans ces écoles est évidemment très dure et sélective. Les concours sont compliqués, et il y a peu de places pour énormément de candidats. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas les tenter, simplement que cela va être laborieux. Mais la difficulté n’est pas un problème quand on veut devenir réalisateur n’est ce pas ? Abandonner au premier obstacle serait bien la preuve que vous n’êtes pas fait pour cela.

Parmi ces moyens de se former gratuitement, il y a quelques universités qui garantissent une professionnalisation importante – Paris 8 par exemple – ou bien les BTS audiovisuel. Ce sont là de bons moyens, mais qui ne valent pas une école spécialisée, sans conteste la meilleure des options. Voici donc une liste de celles qui sont les plus intéressantes.

Les meilleures écoles de cinéma gratuites

FEMIS

Sans conteste l’école de cinéma la plus prestigieuse de France, bien que certains vont le trouver un peu « vieille France ». Malgré tout, il s’agit d’une des meilleures formations dispensées et qui garantit à la sortie un réseau et une réputation. Plusieurs cursus sont disponibles à la FEMIS pour couvrir presque tous les corps de métier de cinéma, allant de la réalisation, au scripte, création de séries télés, distribution, montage et bien d’autres. Les formations se font entre 1 et 4 ans.

Pour intégrer la FEMIS, il faut passer un concours très sélectif et avoir déjà un bac+2. Les frais de scolarité ne s’élèvent qu’à 433 euros l’année, soit le prix d’une université en raison de son rattachement au ministère de la culture. De plus les boursiers sont exonérés. Ainsi, l’école est sélective mais pas élitiste.

Plus d’infos sur le site de la FEMIS

ENSLL

Ecole National Supérieur Louis Lumière est la plus ancienne des écoles de cinéma de France, mais également l’une des meilleures d’entre elles, et sans doute l’une des plus techniques. Elle jouit elle aussi d’une très grande réputation dont vont également jouir ses étudiants. Il y a dans cette école trois spécialités différentes : cinéma, son et photographie. Elle délivre un diplôme équivalent à un Master.

ENSLL s’intègre suite à un concours en trois étapes, et encore une fois les places sont très demandées. Il faut comme avec la FEMIS avoir déjà un Bac+2 pour se présenter. L’école dépend des ministères de l’Éducation nationale et de celui de l’Enseignement supérieur, ainsi les droits d’inscription sont de 300 euros, pour une suite totalement gratuite.

Plus d’infos sur le site de l’ENSLL

L’école de la cité

Il s’agit de la plus récente des écoles de cinéma et sans doute l’une des plus « populaires ». Imaginée et créée par Luc Besson, l’école propose deux formations, l’une d’auteur/scénariste et l’autre de réalisation. Les formations se font en deux ans.

Le but n’est pas d’être sélectif, même si de par le nombre de places disponibles et de candidats elle l’est, mais d’accepter tout le monde sur la base de la motivation et de la créativité. Les épreuves sont concrètes et pratiques, et cherchent surtout des profils plus que des capacités. Le but est de donner une chance à chacun. Aussi aucun diplôme n’est requis et l’école est totalement gratuite.

Plus d’infos sur l’école de la cité

ESAV

Cette école est très universitaire car créée par l’université de Toulouse. Ce n’est pas pour autant qu’elle n’est pas de qualité. Elle dispense en effet un enseignement bon et reconnu. Elle délivre une licence professionnelle en création infographique appliquée à l’audiovisuel ainsi qu’un master 2 en création audiovisuelle.

Pour intégrer cette école, il faut déjà avoir un bac+2. L’admission se fait sur dossier et sur épreuves. Comme elle dépend de l’université, elle ne coute que 404 euros, et les boursiers sont exonérés.

Plus d’infos sur l’ESAV

Ina Sup

Il n’y a pas que les écoles avec des noms impressionnants qui valent le coup dans le cinéma. Ina Sup est aussi très professionnalisante, grâce à plusieurs types de formations dans l’audiovisuel, dont des BTS qui sont totalement gratuits.

La sélection se fait sur dossier et concours. La plupart des diplômes sont gratuits. Les Master sont en revanche à 1750 euros, bien que les boursiers soient exonérés.

Plus d’infos sur Ina Sup.

Il n’y a là que 5 écoles présentées, mais il en existe d’autres comme, CinéFabrique, le CEEFA ou bien l’institut européen d’écriture et de l’audiovisuel. Il y a également de très bon BTS qui ne sont pas à dénigrer, bien que leur réputation soit moins importante. Les écoles de cinéma gratuites ne sont pas les plus nombreuses, mais il y a suffisamment pour que chacun tente sa chance.

On comprend bien ainsi que rejoindre une école de cinéma ne demande pas forcement d’avoir un compte en banque rempli ou bien de s’endetter sur 10 ans. De la volonté et de l’envie peuvent suffire pour rentrer dans certaines des plus grandes écoles de cinéma et s’offrir une formation de qualité. Evidemment la sélection est rude, mais si certains y arrivent, vous pouvez aussi y arriver ! Rien ne sert de se décourager, il faut croire en vous sinon personne ne le fera. Sauf certaines écoles payantes, qui croient très facilement en vous pour vous prendre de l’argent.

About author View all posts

Vincent

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *