Bilan 2018 et projets 2019

accessoire de tournage

En ce début d’année 2019, j’ai choisi d’écrire un article plus personnel, sur mon activité et mon rapport au cinéma, en tant que spectateur, mais aussi en tant qu’apprenti cinéaste. Un bilan assez riche de mon année 2018, avec ses échecs et réussites, mais aussi un regard vers l’avenir et les perspectives qui s’offrent à moi pour 2019. Enfin, pour la première fois, je vais vous présenter plus en détail mon dernier film.

En 2017, après avoir consacré plusieurs années à mon activité de blogueur voyage, j’ai eu l’opportunité de donner des cours de Cinéma. J’en ai profité pour diversifier mes activités. Seulement, après quelques cours, je me suis vite rendu compte que le cinéma me manquait. J’ai adoré ces quelques années sur la route, à vivre des expériences uniques et enrichissantes, mais cela m’éloignait de ma passion de toujours.

blogueur voyage

En juillet de la même année, je me suis lancé un défi, dont je vous ai déjà parlé, celui de voir 100 films avant de la fin de l’année, et notamment pas mal de classiques. En octobre de la même année, j’ai enfin, après 6 ans d’inactivité, réécrit un scénario de court métrage. Ce projet, intitulé Constance, est pour l’instant mis de côté, mais je suis loin de l’avoir abandonné. Bref, parlons maintenant de ce qui s’est passé en 2018.

2018 – Retour vers le cinéma

En février, j’ai organisé quelques rencontres avec des comédiens, dans l’espoir de composer mon casting pour le film Constance. Malgré quelques profils intéressants, je n’ai pas forcément réussi à trouver l’ensemble des comédiens. Dans le même temps, j’ai fait quelques démarches dans ma quête de lieux de tournage, et me suis rendu compte que ce projet était peut être compliqué et ambitieux pour une reprise. Du coup, j’ai fait le choix, comme je l’ai dit plus haut, de mettre Constance de côté pour le moment.

Surtout qu’en mars, j’ai eu une nouvelle idée, plus réaliste en terme de conception, et j’ai écrit le scénario en avril, dans la foulée, avec un objectif : tourner le film début août, avec de partir trois mois à l’Etranger. Cela me laissait donc trois mois pour tourner le film. Comme je souhaitais tourner le film rapidement, pour remettre dans le bain, relancer la machine, je n’ai pas cherché à trouver de producteur pour m’accompagner. J’ai fait le choix de l’auto-production et choisi de financer moi-même le film.

En mai, je me suis accordé une petite parenthèse festivalière en allant au Festival de Cannes. C’était la deuxième fois, et même si cela reste une super expérience, ce n’est clairement pas mon festival préféré. Tout va trop vite, j’ai à chaque fois de trop de stress quand je suis sur place, avec beaucoup de temps perdu dans les files d’attente. Surtout que cette année, je m’étais lancé le défi de voir les 21 films de la compétition officielle.

Et en juin, je me suis donc attelé à la préparation du film avec trois objectifs :

  • Organiser le casting pour l’actrice principale
  • Trouver un chef opérateur
  • Trouver le lieu de tournage

Ce n’était pas forcément super facile car je ne suis pas basé sur Paris mais sur Nantes. Mais avec l’aide de deux collaborateurs basés à Paris, j’ai pu avancer sur le sujet. Toutefois, diverses raisons m’ont poussé à reporter le tournage à novembre, et mon retour de voyage.

Durant ce voyage à Bali, j’ai pris beaucoup de temps pour moi, pour faire du sport, voir des films et aussi écrire. J’ai ainsi écrit un nouveau scénario, le troisième en un an. Je ne vais pas vous parler de ce script tout de suite, car je n’en suis qu’au stade des réécritures, mais il me tient vraiment à coeur et j’ai pour objectif de trouver un producteur pour ce projet cette année.

Au cours de cette “retraite spirituelle” à Bali, je devais aussi me remettre à la préparation du film. En octobre, à l’autre bout de la planète, j’ai donc recruté le reste de l’équipe du film et préparé le tournage avec mon Assistant Réalisateur. C’était peut être un peu fou de vouloir faire tout ça à distance, mais tout s’est bien passé et nous avons pu tourner le film le 17 et 18 novembre. Je vais revenir dessus un peu plus bas.

2018 – 161 films vus

Après le challenge réalisé sur la deuxième partie de l’année 2017, je ne me suis pas vraiment mis trop de pression, avec pour souhait de voir au moins 120 films sur l’année, soit une moyenne de 10 par mois. Avec finalement 161 films vus en 12 mois, je suis vraiment très satisfait, surtout que j’ai bien poursuivi ma découverte de classiques. Je vous propose ci-dessous une liste des films qui m’ont le plus marqué cette année.

Mon top 20
Call me by your name
Leto
L’île aux chiens
Le poirier sauvage
Roma
Cold War
The guilty
Une histoire de famille
Asako 1 & 2
Capharnaüm
A taxi driver
Les indestructibles 2
Les frères Sisters
L’homme qui tua Don Quichotte
First Man
Le Grand jeu
Ghostland
Hérédité
Mektoub my Love : Canto uno
Phantom Thread

Le top 12 des classiques en séance de rattrapage
Suspiria (1977)
Une femme sous influence (1974)
Enquête sur une passion (1980)
Scènes de la vie conjugale (1973)
To kill a mocking bird (1962)
Yi Yi (2000)
La soif du mal (1958)
Incendies (2010)
Le conte de la princesse Kaguya (2013)
Les trois jours du Condor (1975)
Le Caire confidentiel (2017)
Fish tank (2009)

Découvrir la liste complète

Mes recommandations série : L’excellente mini-série Sharp objects avec Amy Adams et mon coup de coeur The haunting of hill house.

2019 – Vers l’infini et les festivals

L’année 2019 vient juste de commencer, et je peux déjà vous le dire, j’ai beaucoup trop de projets ! Je ne vais pas pouvoir tout faire, j’en ai conscience. Mais j’ai toujours fonctionné comme ça, et le plus important, c’est d’identifier ce qui est prioritaire et de mettre son énergie la-dedans.

Je ne vais pas forcément entrer dans les détails de ce que je vais faire cette année, car je compte vous proposer un suivi plus régulier, peut être mensuel, de mon parcours en 2019. Mais je peux déjà vous dire qu’une bonne partie de mon temps sera consacrée à l’envoi d’Entrevue en Festivals, et si j’ai la chance d’être sélectionné, j’espère pouvoir me rendre à certains d’entre eux.

Cette année, je vais aussi continuer à publier des articles pratiques et des conseils pour vous aider à réaliser vos projets, mais je vais aussi renforcer l’aspect blog de devenir-realisateur.com, avec des articles réguliers sur mon actualité de cinéphile et cinéaste, comme je le fait avec cet article.

Entrevue – Mon nouveau court métrage

Alors, déjà, le film n’est pas encore complètement fini ! Le film a été tourné en novembre, et en décembre, nous avons travaillé sur le montage. Il reste donc encore l’étalonnage et le mixage audio, que j’espère boucler au mois de janvier. Vous trouverez ci-dessous quelques photos et infos sur le film.

Le synopsis : L’actrice Victoria Miller répond aux questions d’un journaliste dans le cadre de la promotion du film dans lequel elle vient de jouer l’un des rôles principaux.

Pour le moment, je fais le choix de ne pas vous partager la note d’intention et le scénario, car cela en révèlerait trop sur le film, mais cela pourrait changer dans quelques mois, après l’exploitation et la diffusion de celui-ci. Sur ce sujet, je vous recommande deux articles : Conseils pour rédiger une note d’intention et Comment écrire un scenario de court métrage.

Entrevue – Les photos de tournage

Et pour finir, quelques photos réalisées pendant le tournage du film. Je profite de ces lignes pour remercier encore une fois toute l’équipe du film.

Comédiens :
Elsa Houben (page officielle)
Mathieu Montbroussous (site officiel)

Equipe technique :
Tom Delanoue – Assistant Réalisateur
Directeur de la Photographie – Walter Rodriguez (voir son site)
Assistant caméra – Matias Rodriguez
Monteuse – Elvina Attali
Etalonneur – Adrien Savary
Mixeur audio -Philippe Lauliac
Compositeur – Martial Bricot
Chef-opérateur Son – Manuel Brossard
Assistant Son – Vincent Delmas
Regisseuse Générale – Coralie Barroul
Maquilleuse – Laurine Maciejewski (voir son site)
Chargée de Casting – Alice Le Floch
Photographe de plateau – Elodie Conort

Photos de tournage réalisées par Elodie Conort

About author View all posts Author website

Christopher Guyon

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *