Festival Coté Court : Tout ce qu’il faut savoir sur ce Festival de Courts Métrages !

Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le Festival Coté Court, qui aura lieu du 6 au 16 juin.

Nous vous en parlions déjà dans notre dossier dédié aux festivals de première catégorie, mais comme la date approche vite, revenons un peu plus en détail sur le Festival Coté Court, qui aura lieu du 6 au 16 juin à Pantin, en banlieue Parisienne.

Ce festival propose trois types de compétitions, avec l’incontournable et principale Compétition Fiction, qui propose 30 courts-métrages. Il y a aussi les Compétition Art Vidéo qui doit faire bouger les lignes entre les genres, et Nouveau Média, qui explore de nouveaux espaces de création.

A ces trois différentes compétitions, c’est également un grand nombre de projections en tous genre qui s’ajoutent, comme Panorama, qui présente une très grande variétés de styles, mais aussi Ecran libre, ou un focus sur Arian Loze et un autre sur le Japon.

Mais le Festival Coté Court, c’est aussi l’occasion de participer, assister et découvrir les actions culturelles et le soutien à la création mis en place par le festival. Véritable volonté d’ouverture et d’entraide pour tous, il ne s’agit pas là que d’activités annexes et secondaire pour ce festival mais d’une partie primordiale de celui-ci.

Les aides mises en place

On retrouve donc comme action d’aide le Concours du Meilleur Projet de de Film “Le pitch”. Depuis quelques années, cela permet à des réalisateurs de se démarquer en pitchant leur projet, dans l’espoir de recevoir le très convoité « Prix du Meilleur Projet de film », doté d’un préachat de France 2. Sept candidats ont été sélectionnés pour pitcher leur projet de film. Si les candidats sont déjà sélectionnés pour cette année, y assister le 15 juin est un bon moyen de découvrir le concept avant de peut-être participer l’année prochaine.

Il y aura aussi la restitution de la résidence d’artiste – il s’agissait cette année de Salma Cheddadi – qui porte un projet réalisé avec une classe de 4ème. L’objectif pour Cheddadi est de montrer aux jeunes élèves le processus créatif d’une œuvre, de la réflexion à la création, et les inviter à y prendre part.

Mais ce qui va en intéresser plus d’un – peut-être pas pour cette année mais pour la suivante – c’est la résidence de cinéastes en Seine Saint Denis, résidence dont nous vous avions déjà parlée, qui propose à trois cinéastes en herbe désireux de se professionnaliser, de bénéficier d’un an d’accompagnement pour affiner et développer leur désir de création, avec, lors du festival, une projection de leur réalisation.

On retrouve également la même chose avec la mise en place d’un résidence de scénariste, avec une personne accompagnée par le festival pour passer du court au long, ainsi que le restitutions de son projet lors du festival.

Coté Court est donc bien plus qu’un simple festival de courts-métrages, mais véritablement une aide et un soutien pour les acteurs de la création. De nombreuses aides sont proposées, et participer à l’une d’entre elle est une belle opportunité pour se mettre en valeur. Pour découvrir tout ça, le plus simple reste de passer par le Pass Réalisateur.

Celui-ci permet d’assister à toutes les séances du festival et suivre les 5 séances thématiques :

  • Trouver des financements
  • Réaliser un film en auto-production
  • Travailler la matière sonore
  • Diriger les acteurs
  • Développer le récit

L’occasion de confronter des points de vue, mais aussi de partager un moment privilégié avec des réalisateurs confirmés. Parfait pour les jeunes réalisateurs en herbe afin de recevoir de précieux conseils. la participation au Pass Réalisateur coûte 35 euros ou est gratuite si vous êtes adhérents à l’Association qui organise le Festival Coté Court.

Vous pouvez retrouver toute les infos à propos de Coté Court sur le site du festival.

About author View all posts

Vincent

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *