«

»

Les écoles de cinéma

Parmi les différentes formations proposées en France, les écoles sont la voie royale pour se former aux divers métiers du cinéma. Nous pouvons les regrouper en deux catégories : Les établissements publics d’un coté et les écoles privées de l’autre.

 

Les grandes écoles de cinéma

Même si il existe quelques autres établissements publics, deux ressortent clairement du lot et représentent le Saint Graal pour toute personne désirant faire des études de cinéma, la FEMIS et l’école Louis Lumière.

la femis est une des école de cinéma les plus pretigieuses au monde

Une école de cinéma réputée dans le monde entier

La FEMIS (anciennement IDHEC) est un établissement d’enseignement supérieur  accessible sur concours à bac+2. L’enseignement est a la fois technique, artistique et culturel. Il est possible de rejoindre la FEMIS en formation initiale ou en formation continue (pour les personnes exerçant déjà un métier).
La formation initiale, d’une durée de quatre ans, est constituée de sept départements : production, scénario, réalisation, image, son, décor et montage. Le concours est extrêmement sélectif, surtout pour ceux qui désirent intégrer le département réalisation.
La formation continue permet aux professionnels de participer à des formations sur le documentaire, le scenario ou encore la production.
De nombreux réalisateurs aujourd’hui reconnus ont emprunté les couloirs de la FEMIS pour y suivre une formation parmi lesquels Jean Jacques Annaud, François Ozon ou encore Arnaud Desplechin.
En savoir plus sur la FEMIS

Louis Lumière, une école de cinéma adaptée aux techniciens de l'image et du son

une autre grande école de cinéma

L’école Louis Lumière a été fondée sous l’impulsion de Louis Lumière lui-même.  C’est la deuxième grande école de cinéma avec la FEMIS. La principale différence est que la formation s’oriente avant tout vers l’image et le son et qu’elle concerne également les photographes. Le recrutement s’effectue sur concours a bac+2. Trois sections différentes sont proposées : Cinéma, photographie, et son. L’école, gratuite, délivre un diplôme de niveau bac+5.
Des réalisateurs de renom comme Philippe de Broca, Jacques Demy ou Gaspar Noé sont issus de l’école Louis Lumière.
En savoir plus sur l’école Louis Lumière

 

 

Les écoles de cinéma privées

 

Les écoles privées sont encore en plus grand nombre. La plupart de leurs formations sont accessibles tout de suite après le bac et certaines à bac+2 ou 3. La sélection des élèves se fait sur dossier mais les exigences sont moins élevées que pour les deux écoles publiques que sont la FEMIS et l’école Louis Lumière. En revanche, contrairement à  ces établissements, les frais de scolarité pour les écoles privées sont très élevés, pouvant monter jusqu’à 20.000 Euros.
Parmi les différentes écoles de cinéma privées en France, trois ressortent un peu du lot, l’ESRA, l’EICAR et l’ESEC.

 

l'ESRA est l'une des écoles de cinéma privée les plus réputée en France

De grands réalisateurs ont étudié à l'ESRA

La formation principale de l’Esra est un cycle de trois ans comprenant deux années de tronc commun puis une troisième année de spécialisation (réalisation cinéma ; réalisation vidéo ; image ; montage et effets spéciaux ; production). Des masters (production-distribution ; scénario) et des cours en formation continue sont également proposés par l’école.
Pascal Laugier, Remi Besançon ou encore Jean François Richet sont des réalisateurs ayant réussi après leur passage à l’ESRA.
En savoir plus sur l’ESRA

l'EICAR est l'une des écoles de cinéma privée les plus réputée en France

Un école pour techniciens du cinéma et de la télévision

L’EICAR propose plusieurs BTS Audiovisuel en 2 ans (gestion de production ; métiers de l’image ; montage et post-production ; métiers du son ; ingénierie et équipements) ainsi que des formations en 3 ans à la réalisation Cinéma et TV, au journalisme audiovisuel et encore une école d’acteurs. L’ensemble des formations de l’EICAR sont accessibles en formation continue.
En savoir plus sur l’EICAR

 

L'esec est une école de cinéma privée reconnu parmi les meilleures

Une autre école privée de qualité

La dernière école que nous vous présentons, l’Ecole Supérieure d’Etudes Cinématographiques de Paris, propose un parcours assez proche de celui proposé par ses concurrentes. Le premier cycle est pluridisciplinaire et c’est seulement au cours du 2e cycle que les étudiants se spécialiseront, en cinéma, télévision ou montage. Il est possible d’intégrer une classe préparatoire afin de se préparer au concours d’entrée à l’école.
En savoir plus sur l’ESEC

Mots-clés: écoles de cinéma france, formation de tronc realisation cinema 1 ans paris, ecole cinema realisation, école de cinéma toulouse post bac, ecole de cinema publique

6 commentaires

  1. Esavien a dit :

    L’ESAV est la troisième école de cinéma publique en France, avec la fémis et Louis-Lumière. Certes, elle n’est pas à Paris, mais à Toulouse. Mais ce n’est pas une raison pour l’ignorer !
    http://www.esav.fr

  2. john arthur a dit :

    à l’aide! déjà réalisateur et auteur de 2 films, mais en numérique, je recherche une école de très haut niveau en france où je puis faire un stage pratique intensif en 35 mm pour une durée de 6 mois à 1 an.
    johnarthurdelle@yahoo.fr

  3. John Arthur Delle a dit :

    A L’AIDE! dites-moi: où puis-je trouver en France l’équivalent du 1-year training ou du 6-months training of filmmaking dispensé par les académies anglo-saxonnes?

    1. Anonyme a dit :

      SAE institute ;)

  4. douille a dit :

    quels réalisateurs ont percé avec l’eicar?

  5. jean samouilan a dit :

    Un petit cours audiovisuel sur une question essentielle, « la tension narrative », ça vous dit?https://vimeo.com/89390264

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>