Eclairage au cinéma : le contre-jour pour des plans magnifiques

Tommy shelby style

Les techniques d’éclairage jouent un rôle fondamental dans l’ambiance voir dans la narration d’un film (court ou long métrage) ou d’une série tv voir publicité. L’une des techniques les plus appréciées des grands réalisateurs comme Steven Spielberg ou Martin Scorsese est le contre-jour (Backlight en anglais) que nous vous présentons aujourd’hui.

Les techniques d’éclairage sont inestimables pour les cinéastes, quel que soit leur niveau. C’est pour cela que le poste de Chef Opérateur / Directeur de la photographie est si important et que celui-ci doit avoir une relation privilégiée avec le réalisateur. Ce dernier doit d’ailleurs avoir des idées claires sur ses intentions, s’il ne veut pas prendre le risque de perdre des heures installation sur le tournage. Car oui, très souvent, c’est la mise en place des éclairages, très chronophage, qui prend le plus de temps entre les prises. Une lumière de contre-jour est facile à obtenir, mais une belle lumière, qui créé l’ambiance voulue, c’est beaucoup plus compliqué !

Présentation et définition

Qu’est-ce que le contre-jour ? C’est un éclairage dirigé vers un acteur ou un objet par derrière, à l’opposé de la caméra. Il peut être naturel (un lever ou coucher de soleil) ou réalisé à l’aide de matériel et est généralement placé plus haut que l’objet qu’il éclaire. Les contre-jours sont utilisés pour séparer un objet ou un acteur de l’arrière-plan, créer une esthétique particulière. Ils donnent plus de forme et de profondeur.

Voir par ailleurs : les bases de l’éclairage au cinéma

plan du film sicario

Le contre jour au cinéma

  • La lumière du soleil peut souvent être complexe à exploiter pour éclairer le sujet principal d’un plan, mais utilisée en contre-jour, c’est une arme redoutable.
  • Vous pouvez utiliser un réflecteur pour ajuster la lumière d’un contre jour.
  • Les éclairages à 150w sont les plus adaptées pour créer un bel effet de contre-jour à moindre coût.

Voir par ailleurs : Matériel pour tourner un film

Comment utiliser le contre jour dans un film ?

Pour un directeur de la photographie, c’est une des technique les plus appréciables dans l’arsenal de compétences. Selon l’intention et l’atmosphère recherchée, on peut créer un rendu glamour, une sensation de rêve, générer du suspense voir carrément effrayer le spectateur. Ci-dessous, nous allons vous présenter quelques exemples d’utilisation du contre-jour chez les plus grands, mais les configurations sont multiples et il ne faut pas hésiter à laisser parler votre créativité.

Mê si c’est un effet esthétique de premier plan, il ne faut pas oublier que vos choix, quels qu’ils soient, doivent servir votre film. Assurez vous bien que vous voulez un contre-jour pour les bonnes raisons, pour un plan qui sert votre séquence ou plus globalement votre film.

meilleur film

Citizen Kane d’Orson Welles

Contre-jour et silhouette

La silhouette est un moyen fascinant de montrer un personnage sans révéler trop d’informations au spectateur. On en voit très régulièrement au cinéma. De nombreux réalisateurs et directeurs de la photographie ont réalisé des séquences de films devenues mythiques en utilisant cet effet. Voici un aperçu de la façon dont les silhouettes peuvent être utilisées pour créer du mystère ou une vision romantique du monde.

contre chez Steven spielberg

Contre-jour chez kaminski

Janusz Kamiński, l’un des meilleurs chefs opérateurs en activité, est un collaborateur essentiel de Steven Spielberg sur la plupart de ses films depuis le début des années 90. Il a plus d’une fois utilisé le contre-jour pour créer une atmosphère poétique, presque irréelle à une séquence. Il n’est pas forcément question de “romantisme amoureux”, mais de création d’un cadre idyllique, comme dans l’image ci-dessus, tirée du film A.I.

Un examen plus poussé de la filmographie de Steven Spielberg vous montrera son amour pour le contre-jour, y-compris avant de travailler avec Kaminski. Beaucoup de ses silhouettes sont devenues des images de films emblématiques à part entière, prouvant que la silhouette peut non seulement créer une ambiance, mais définir un film entier. On peut notamment citer le plan légendaire du film E.T., avec le vélo dans le ciel, et la lune en arrière plan, qui créé une lumière de contre-jour.

photographie de roger deakins

Contre-jour chez Roger Deakins

Le directeur de la photographie Roger Deakins est peut-être le plus côté aujourd’hui à Hollywood. Beaucoup de ses films présentent au moins une silhouette filmée et éclairée en contre-jour. Il en parle d’ailleurs lui-même en interview : ” La plupart des choix que je fais sont instinctifs, donc je ne peux pas vraiment vous donner de raison quand je créé une silhouette. Évidemment, cela vient du scénario et de la scène, mais une silhouette peut être utilisée pour un moment romantique autant qu’elle peut être utilisée pour quelque chose de plus sinistre.”

Vous l’avez compris, en tant que réalisateur ou directeur de la photographie, vous disposez de nombreuses options lorsque vous utilisez une silhouette ou un contre-jour. Le meilleur moyen de la maîtriser, c’est encore de pratiquer. A vous de jouer !

About author View all posts Author website

Christopher Guyon

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *