Comment créer de bons personnages et écrire leurs émotions ?

continuite dialoguee

Pour écrire un scénario, il y a de nombreuses méthodes. Il y a des étapes conseillées, des “règles”, très importantes lorsque l’on débute et que l’on manque d’expérience. L’un des aspects les plus difficiles, et pourtant essentiel à l’écriture d’un bon scénario est le travail effectué sur les personnages. C’est au moins autant important qu’une bonne intrigue !

Attention, si vous avez des personnages solides, complexes, avec une évolution cohérente, mais que vous n’avez pas d’histoire, il manquera toujours quelque chose à votre script. Mais il en va de même si vous avez une intrigue efficace, bien structurée, mais pas de personnage réellement approfondi. Ce qui fait un bon scénario, et donc, potentiellement, un bon film, c’est la réussite à tenir à la fois une intrigue et des personnages captivants et intéressants !

Cet article rentre en détail sur le développement des personnages. Si vous avez besoin de revoir les bases sur l’écriture de scénarios, vous pouvez consulter nos autres ressources :
Exemples de scénarios
Scenario buzz : la voie du succès

L’histoire de vos personnages

Le premier point, déjà, est de savoir si vous écrivez un court, un long ou une série. Pour un court-métrage vous n’avez pas besoin de détailler autant les fiches de vos ou votre personnage car vous n’avez de toute façon pas le temps nécessaire pour les développer de façon trop importante à l’écran. Néanmoins, cela reste un atout non négligeable de connaître vos personnages.

Robert de niro dans taxi driver

Voici une série de questions auxquelles vous pouvez répondre pour donner de la consistance, une identité, un passé à votre personnage principal.

  • D’ou vient-il ?
  • Quel est son parcours ?
  • Comment en est-il arrivé là ?
  • Quels sont ses traits de caractère ? (introverti, peureux, manipulateur, courageux, colérique…)
  • Quelle est son éducation ? Son origine sociale ?
  • Quel âge ?
  • Quelles apparence physique ? (taille, cheveux, handicaps)
  • Où vit-il ? (Maison, appartement, campagne, ville…)
  • Est-il en couple ou célibataire ? A-t’il des enfants ?
  • A-t’il beaucoup d’amis ? Est-il agréable avec les autres ?
  • Quel est son métier ?
  • Quel est son look vestimentaire ?
  • Quelle est sa citation préférée ?

Conflits internes et externes

Qu’est-ce qu’un conflit interne ? Un auteur peut définir cela comme les luttes qui se déroulent à l’intérieur des personnages : il peut s’agir des paradoxes, des tourments, des réflexions… Quelques exemples classiques : la dépression, l’alcoolisme, la peur de l’engagement…

Qu’est-ce qu’un conflit externe ? C’est un peu plus simple à définir et retranscrire. C’est la lutte physique entre votre personnage et des forces extérieures, qu’il s’agisse d’autres personnes ou objets présent dans son environnement. Ce sont les pressions extérieures, les obstacles, qui freinent votre personnage. Quelques exemples : être coincé dans un ascenseur, subir l’attaque d’une centaine de zombies, être traqué par un tueur…

L’évolution de vos personnages

Nous l’avons évoqué plus haut, des personnages solides sont la base et l’âme d’une histoire solide. Dans un film, ils suivent ce que l’on appelle un “arc narratif”.

Qu’est-ce que l’arc d’un personnage ? Si vous suivez un cours de scénario, si vous lisez de nombreux livres sur l’écriture ou si vous vous intéressez à la réalisation d’un film, il y a des chances que vous soyez confrontés à la notion d’arcs narratifs. Attention, il ne s’agit pas de la structure de votre récit. Voici une définition de l’arc narratif :
Un arc est une transformation émotionnelle et physique qu’un personnage subit tout au long d’un film ou d’un récit. L’arc qu’il va suivre dépend de la réponse physique et émotionnelle du personnage face aux événements auxquels il est confronté, aux rebondissements de l’intrigue. Lorsqu’un personnage rencontre des obstacles sur son parcours, cela l’affecte émotionnellement et physiquement, et contribue à développer l’arc de ce dernier.

Comment développer un arc narratif intéressant pour son personnage et son film ? Cela commence par une excellente introduction du personnage et une description de celui-ci, son environnement, ses habitudes. Il faut ensuite construire une structure cohérente qui embarque vos personnages dans un récit qui les teste et les fait évoluer. En tant que scénariste, votre défi est de rendre ces arcs narratifs si convaincants que le spectateur comprend les changements qui ont eu lieu dans la psychologie et le comportement du personnage.

Il existe quatre catégories principales d’arcs narratifs pour des personnages. Nous allons explorer comment ils s’appliquent à l’écriture de scénarios pour le cinéma. Mais avant cela, pas de grosse surprise, on peut encore procéder sous forme de questions / réponses. Ce questionnaire a une dimension plus psychologique, plus intimistes que le travail évoqué précédemment. Il s’agit là vraiment de ce mettre dans la peau de son personnage, analyser et comprendre ce qu’il ressent… en gros, c’est un travail d’empathie !

Mon conseil pour la route : remplissez le à la première personne, comme si vous étiez le personnage.

  • Qu’est ce que j’adore ?
  • Qu’est ce que je déteste ?
  • Qu’est-ce que je crains ?
  • En quoi est-ce que je crois ?
  • Qu’est ce que j’apprécie ?
  • Qu’est-ce que je veux ?
  • De quoi est-ce que je suis certain ?
  • Qui sont les gens qui ont fait une différence dans ma vie ?
  • Quelles découvertes ont fait une différence dans mon parcours ?
  • Quelles décisions ont eu une influence sur ma vie ?

Toutes ces questions vous aident à élaborer la personnalité de votre personnage. Une fois que vous avez développé votre personnage, à la fois physiquement et émotionnellement, il sera plus facile de le faire avancer dans votre récit, de savoir comment le faire réagir de manière cohérente aux différents évènements.

Sur la page suivante, nous allons voir plus précisément comment développer des arcs narratifs à travers divers exemples, avant d’aborder les émotions des personnages, et le meilleur moyen de les retranscrire dans votre scénario sans être trop littéraire.

Page suivante : Arcs de personnages et émotions

Pages : 1 2

About author View all posts Author website

Christopher Guyon

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *