Comment écrire une série ?

logo netflix 2020

L’écriture d’une série n’est pas chose aisée. Au contraire. Il s’agit d’une réelle production intellectuelle, qui requiert de mêler efficacement esprit créatif et méthode de travail rigoureuse. Heureusement, les ressources sont nombreuses et nous vous guidons dans votre démarche.

La qualité actuelle des séries peut parfaitement intimider le plus chevronné des auteurs de fiction, tant le travail exigé est colossal et minutieux. Être capable d’écrire une série cohérente, haletante et plaisante sur le long terme n’est pas facile. On constate d’ailleurs, y-compris en France, que les séries bénéficient généralement d’un créateur principal / showrunner et de plusieurs scénaristes, qui travaillent ensemble sur la structure globale des saisons et l’écriture des épisodes en tant que tel.

Néanmoins, quelques astuces existent pour permettre à celui qui souhaite s’atteler à l’écriture d’un scénario de gagner en efficacité. Quelques points de méthode qui, s’ils sont suivis, faciliteront grandement l’écriture d’une série.

Écrire un scénario à partir d’une idée

Toute bonne série télévisée commence par une idée. Sans elle, aucune suite n’est possible. C’est logique. C’est cette idée originale qu’il va falloir faire grandir, mûrir progressivement, en lui faisant suivre des étapes précises. C’est d’elle que pas à pas, l’histoire globale va prendre forme et qu’un véritable scénario se créera.

Votre idée peut être complètement vague au début, et c’est normal. Installez vous devant votre ordinateur, ou prenez une feuille de papier et un stylo, et commencez à noter tout ce qui vous passe par la tête. C’est une étape cruciale du développement de votre projet de série. L’important est que l’idée soit encrée, sortie de votre tête. Ainsi, elle commencera à changer de forme dans votre esprit et vous l’observerez sous de nouveaux angles.

Cette phase du travail peut paraître totalement farfelue et désordonnée par moment, mais elle est nécessaire. Il faut savoir alterner entre les phases de rigueur et celles plus créatives. Toute l’intention que vous allez donner à votre scénario est encore à l’étape d’ébauche. Vous en êtes à formuler vos intentions, à élaborer le concept général de votre série, à lui définir une identité propre.

Ce processus créatif permet de définir les grands points principaux de votre future œuvre. Il est intéressant de commencer par exemple par quelques essais de titre, et d’en donner des explications pour chacun d’entre eux. C’est le moment également où est définie la ligne directrice de toute la série.

Les grands axes narratifs sont dressés, avec des paragraphes explicitant chacun d’eux. Vous pouvez être plus ou moins évasif sur le moment, en fonction de ce qui vous passe par la tête. De même, il est important de commencer à dessiner vos personnages et d’en dresser leurs principales lignes de conduite. Quelques informations sur leurs traits de caractères, afin de mieux les cerner, est un bon moyen de débuter efficacement l’écriture du scénario d’une série. Si vous percevez d’ores et déjà votre série sur le long terme, avec plusieurs trames scénaristiques, c’est le moment de décrire chacune d’elle, même si vous pourrez les faire évoluer plus tard au cours du développement et même de la diffusion !

Structurer la série : les arcs narratifs

Une fois les premières idées posées sur le papier ou enregistrées sur votre ordinateur, laissez vous un peu de temps pour penser à la structure de votre scénario. C’est un moment déterminant car c’est la structure d’une série qui va la modeler et lui donner tout son relief.

La meilleure façon de structurer efficacement le scénario d’une série, c’est de réfléchir aux arcs narratifs. Ce qu’on appelle un arc désigne en fait la structure narrative du scénario d’une série. C’est la montée et la descente de la tension, le rythme et la source d’une intrigue qui s’étalera généralement sur plusieurs épisodes, voire sur une saison complète. Une série peut tout à fait être dotée de plusieurs arcs narratifs qui seront répartis sur plusieurs saisons par exemple. Le spectateur est ainsi maintenu en haleine grâce aux rebondissements d’écriture.

Le principe d’un arc narratif est d’attirer le spectateur dans un univers bien précis, en lui présentant un décor, des lieux, des personnages et toute possibilité de problème à résoudre, de lutte à mener, d’objectif à atteindre. C’est le moment décisif de l’écriture où il est crucial de présenter au spectateur ce qui va animer la quête des protagonistes tout au long de l’arc narratif.

Bien souvent, les protagonistes devront faire face à toute une série de crises et de conflits annexes, qui seront résolus en temps voulu, mais l’arc narratif reste toujours en suspens. Il représente l’objectif principal des protagonistes pour un temps donné et permet d’entretenir efficacement la curiosité du spectateur. Le point culminant d’un arc narratif correspond à la résolution du problème principal qui est resté latent tout au long d’une saison par exemple.

La mise en place d’un arc narratif est un moment crucial lorsque vous décidez d’écrire une série. Sans lui, la série n’a aucune structure. Et sans structure, il est très compliqué pour le spectateur de suivre efficacement le concept de votre projet. Votre principal objectif est de donner envie au spectateur de regarder votre série, et surtout de continuer à la regarder jour après jour. Pour maintenir cette envie chez le spectateur, seule une structure narrative savamment dosée sera efficace. Si la tension narrative est trop importante, le spectateur pourrait avoir du mal à tenir sur la longueur ; à l’inverse, une tension trop faible aura bien souvent pour effet d’ennuyer, voire d’endormir, le public.

Écrire un pilote de votre série

Une fois que votre idée est posée sur le papier, que vous avez réfléchi à la structure narrative, il est temps de s’atteler à la tâche : il faut commencer par écrire un pilote !

Si vous décidez d’écrire le scénario d’une série, c’est que vous avez très certainement l’objectif qu’elle soit un jour diffusée à la télévision ou sur des plateformes de visionnage en ligne. Pour montrer tout ce dont vous êtes capable, et surtout prouver aux yeux de tous le potentiel incroyable de votre création, il faut mettre en place un épisode pilote. C’est cet épisode qui servira d’essai et de preuve de votre talent ou du potentiel de votre série aux producteurs ainsi qu’au public.

Il s’agit de présenter efficacement l’univers dans lequel prendra place votre fiction, mais également le concept dans ses grandes lignes, ainsi les premières ébauches d’une structure potentielle et les personnages principaux.

Il est primordial d’attaquer fort dès le début, pour se démarquer facilement des milliers d’autres projets qui naissent chaque jour. Un bon point est de commencer avec un visuel marquant par exemple. Ceci aura un impact sur la suite : le spectateur est intrigué dès le début, il est interpellé et souhaite rester devant son écran. Bon point pour vous. Que ce soit une scène d’extérieur avec un paysage à la photographie soignée ou une scène d’intérieur cocasse, il est conseillé d’attaquer fort dès le début. Décrivez tout lors de votre phase d’écriture, en prenant le temps de réfléchir aux moindres détails. Voici un exemple (hélas sans sous-titres) de séquence d’ouverture percutante et intriguante, qui donne clairement envie d’en voir et savoir plus :

Chaque minute à l’écran est un moment précieux, alors dès le début du pilote il est important de mettre l’accent sur les personnages. C’est le meilleur moyen de créer une identification de la part des spectateurs. C’est ainsi que vous obtiendrez une audience suffisante pour poursuivre au-delà d’une saison. Lors de l’écriture du pilote, pensez à enrichir correctement les phases de dialogue entre personnages de nombreuses annotations. Il faut, dès l’écriture, que le jeu des acteurs soit implicite, que l’univers soit modelé et existant dans votre esprit.

Il est nécessaire également de créer la tension dès le pilote. Présentez dans les premières pages de votre pilote quel est l’objectif à atteindre pour les héros. Mais surtout, il est primordial de mettre en place dès les premières pages les points d’opposition à cet objectif global. C’est de cette manière que vous réussirez à créer de la tension dramatique dès le début, et donc très certainement de l’engouement envers votre création !

La bible de série TV + des exemples

Les producteurs reçoivent de nombreux projets et sont sursollicités. Ne vous découragez pas, nous sommes à l’heure de la peak TV (offre importante de chaines tv + émergence des services de streaming) et le potentiel est réel. Mais pour cela, il faut encore faire les choses comme il faut. Et rédiger un bon dossier, également appelé Bible, est essentiel pour se fair remarquer dans le bon sens du terme !

Pour être tout à fait exact, il vous faut deux dossiers. Une bible archi-complète, dense et structurée avec toutes les infos nécessaires sur vos personnages, arcs narratifs et l’univers, mais aussi un document plus synthétique, celui que vous allez envoyer, pour convaincre. N’hésitez d’ailleurs pas à mentionner, dans celui-ci, l’existence d’une bible plus complète.

Votre bible fera sans problèmes plusieurs dizaines de pages, et ce n’est pas avec ça que vous devez séduire un producteur ou un diffuseur.

La bible présente de nombreux éléments parmi lesquels (liste non exhaustive) : le monde de la série, l’histoire, les règles, les personnages, leurs arcs narratifs, les conflits… Vous développerez les enjeux les plus importants, les évolutions possibles, les interactions entre les personnages…

En bref, la bible est l’origine de la série son coeur, vivant, en perpétuelle évolution. Pour encore plus d’informations, vous pouvez acquérir le livre Toutes les astuces pour rédiger une bible efficace.

Vous pouvez également trouver des exemples de bibles de série TV sur le site des Lecteurs Anonymes pour les contenus français et sur le site de la BBC pour les programmes britanniques comme Luther et Peaky Blinders.

Proposer le scénario aux tv et à Netflix

Vous avez réfléchi, vous avez conçu, vous avez écrit, il ne reste plus qu’à faire diffuser votre programme ! Ce n’est pas la partie la plus simple, mais quelques solutions existent néanmoins pour vous permettre de faire connaître au grand public tout votre talent.

C’est un univers relativement cloisonné que celui de la production télévisuelle. Il n’est pas simple pour un néophyte d’y faire sa place. Une des techniques qui peut fonctionner serait de faire jouer votre réseau de connaissances. Par l’intermédiaire d’un proche par exemple, qui pourrait connaître un scénariste déjà inséré dans l’univers que vous cherchez à atteindre. De nombreux destins ont changé du jour au lendemain grâce au simple réseau de relations. Ce réseau doit constamment être développé, entretenu et enrichi. Cela fait partie intégrante du travail, surtout en début de carrière. Si vous réussissez, vous serez moins concerné par cette problématique.

En traduisant votre projet, vous pouvez prétendre à l’exporter outre-atlantique, même si aujourd’hui Netflix permet la production de programmes ambitieux et internationaux en français.. De nombreux concours de rédaction sont organisés un peu partout dans le monde. C’est un très bon moyen de faire connaître son nom et ses capacités. Même si vous ne remportez pas le concours, il est tout fait probable que vous tapiez dans l’œil d’un des membres du jury.

Nous vous proposerons bientôt un article qui recense les différents évènements et appels à projets dédiés à l’écriture de série en France. En attendant, au travail !

About author View all posts Author website

Christopher Guyon

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *